Comparateur assurance auto reunion

Économisez de l'argent sur votre assurance automobile à la Réunion (974)

Gratuit et sans engagement

Obtenez la meilleure assurance automobile à la Réunion

Économisez jusqu'à 15% sur votre assurance auto en quelques clics.

    De plus en plus beaucoup de « distributeurs » en assurance ou encore certaines mutuelles utilisent internet pour faciliter les démarches de la clientèle mais aussi pour garder ce contacte constant entre le professionnel et son assureur. Si vous êtes au boulot chez vous , faire parfois des km et des heures pour poser une simple question ou obtenir un devis etc… se rendre dans une compagnie d’assurances devient vite contraignant. 

   » Utiliser un comparateur en ligne pour simplifier vos démarches concernant votre contrat auto »

  Vous avez choisi votre voiture et il ne vous reste plus qu’à trouver le meilleur contrat pour assurer votre véhicule. Bien qu’il soit de votre ressort d’assurer ou non complètement votre véhicule. Vous êtes obligé de souscrire à au moins une assurance de responsabilité civile. Cette couverture de base obligatoire va permettre à votre assureur d’indemniser les dégâts matériel ou corporel que vous aurez causés à des tiers. D’où il est primordial de bien assuré son véhicule car nous aussi nous pouvons être des victimes, pour protéger nos biens il est préférable de souscrire à une assurance automobile. 

Mais comment s’y prendre, et où trouver des informations complètes ? La solution : les comparateurs en ligne qui vous propose dans un laps de temps un vaste choix de garanties. Mais encore faut-il les utiliser efficacement !

1 ) Premièrement, munissez-vous dès documents ou informations suivantes avant de démarrez toute recherche : 

  • CNI 
  • Adresse complète
  • Carte grise
  • Information intégrale ( conseil / lorsque vous effectuez un devis essayer de remplir un maximum d’information, même si elles ne sont pas souvent toutes obligatoires plus votre formulaire sera complet et plus la transmission se fera rapidement. Vous aurez plus de temps à vous consacrer à votre contrat qu’à devoir relancer les pièces manquantes sans cesse)
  • Permis de conduire
  • Conducteur secondaire
  • Numéro IBAN ( RIB)

2)  Une fois vos informations réunies comment ne pas se perdre avec le nombre incalculable de comparateur enligne ? Et plus important encore comment être réellement sûr qu’il ne s’agit pas de fausses informations? 

La section d’information sur le fonctionnement du comparateur en ligne doit signaler les éléments suivants : 

– Les critères utilisés pour classer les offres de biens et de services 
– Toute relation contractuelle ou lien financier entre le comparateur et le professionnel fournissant les biens ou services sur le comparateur.
– Si le site est payé par le professionnel référencé et comment cela affecte le classement de l’offre (le mot « publicité » doit apparaître dans l’annonce)
– Détails des composantes du prix et des coûts supplémentaires éventuels
– La variabilité des garanties commerciales en fonction du produit comparé.
– Le caractère exhaustif ou non des biens ou services comparés et le nombre de sites ou d’entreprises auxquels il est fait référence
– La fréquence et la méthode de comparaison pour la mise à jour de l’offre
– Pour les biens et services comparés, les consommateurs doivent être informés de leurs caractéristiques essentielles et de leurs prix, y compris de tous les frais, commissions, intérêts et taxes, ainsi que de toute garantie commerciale sur les biens.

Le comparateur est également tenu d’indiquer le caractère publicitaire des offres cotées à titre onéreux, dont le classement dépend de la rémunération perçue.

Quelles informations doivent figurer sur chaque page de résultats des comparateurs ?

Afin de fournir aux consommateurs la meilleure information possible, les comparateurs sont obligés d’afficher un certain nombre d’informations en haut de chaque page des résultats du comparateur en ligne avant de classer les offres.

  • Critères de classement des offres et leur définition de ce critère
  • L’exhaustivité des offres comparées et le nombre de sites référencés
  • S’il y a des recommandations payantes.
  • Ces informations doivent être clairement lisibles et faciles à comprendre.

3) Maintenant que vous avez choisi votre comparateur en ligne assurez-vous de remplir correctement les informations vous concernant. Car cela comporte des risques…

Pénalités pour fausse déclaration intentionnelle

  • Fausse déclaration d’assurance accident automobile
    Les fausses déclarations, intentionnelles ou non, dans un rapport d’accident peuvent vous coûter cher ! C’est à ce moment-là que tout ce que vous faites compte.
    L’article L113-8 de la loi sur les assurances stipule.

 » Si l’assuré dissimule ou fait intentionnellement une fausse déclaration sur un risque, le contrat d’assurance est nul lorsque cette dissimulation ou cette fausse déclaration modifie l’objet du risque ou réduit la perception du risque par l’assureur, même si le risque omis ou dénaturé par l’assuré n’a aucune incidence sur le sinistre « . Les primes versées sont alors conservées par l’assureur, qui a le droit de payer toutes les primes dues à titre de dommages et intérêts.

Le contrat est réputé n’avoir jamais existé. Toutes les primes versées à l’assureur sont perdues à titre de dommages et intérêts et vous devez rembourser les indemnités perçues du fait de votre fausse déclaration.

Pénalités en cas de fausse déclaration par inadvertance


Si la fausse déclaration est découverte avant la survenance du sinistre, l’assureur peut …….

  • Supprimer vos prestations, notamment si vous avez augmenté l’étendue du préjudice subi à la suite de la demande (par exemple, en cas de fausse déclaration d’inondation).
  • Appliquer la « règle de proportionnalité » : elle réduit le montant de l’indemnisation en proportion des cotisations versées et des cotisations qui auraient été versées si le risque avait été correctement déclaré.
  • Formule de la règle de proportionnalité
    Règle de proportionnalité : indemnité = montant du sinistre x (primes versées / primes réelles à payer).

Exemple : après un sinistre, vous auriez reçu 4 000 €. Si le montant de votre prime est de 700 €, mais compte tenu de votre niveau réel de risque, vous auriez dû payer une prime de 1 000 €. Sur la base du calcul de la règle de proportionnalité, l’indemnité que vous auriez reçue aurait été réduite à 2 800 €.

4) Une fois vos informations correctement entrer dans le formulaire, il vous sera soit envoyer par l’agence soit directement afficher en ligne. Mais comment lire un devis auto ? 

Un devis d’assurance automobile doit comprendre la couverture, les exclusions et les risques couverts par votre assurance. Non seulement cela vous aidera à trouver la meilleure couverture pour vos besoins, mais c’est aussi un moyen de connaître à l’avance le montant que vous devrez payer une fois le contrat signé.

Vous allez avoir sur votre devis généralement en premier plan la formule qui a été sélectionner pour vous ainsi que les tarifs mensuels/ trimestriel ou annuel, cela va dépendre de votre choix 

– Généralement représenté sous forme de tableau, vous allez apercevoir les garanties auquel vous avez droit grâce à la formule sélectionnée. Cette couverture vous donne droit également à des options, la liste des options y figure également.

– Si l’une des options proposées vous interpelle vous pouvez préciser à l’assureur directement ou contactez la compagnie pour avoir d’autre détail.

– La formule proposée n’est en aucun cas le « mot de la fin » vous avez donc le droit de demander à votre d’autre formule. 

5) L’étape de la souscription

Après mûre réflexion vous avez décidé de souscrire. 

Généralement après avoir lu le contrat « finale », vous devrez entrer un code reçu par SMS pour effectuer une signature électronique. Si vous avez choisi le mode de paiement automatique, vous signerez à la fois vos conditions personnelles et votre procuration SEPA. 

6) Vous souhaitez résilier un contrat que vous avez souscrit en ligne ? 

Il faut savoir qu’il n’y a Aucun délai de rétractation pour l’assurance automobile en ligne.


Le délai de rétractation de l’assurance automobile est différent de celui des autres types de contrats. Ce n’est pas 14 jours : ça n’existe pas. Vous allez en ligne (par téléphone, internet…) Vous avez signé un contrat d’assurance automobile mais avez rapidement changé d’avis ? Le délai légal de résiliation des contrats d’assurance souvent utilisé pour l’assurance en ligne ne s’applique pas à l’assurance automobile. Une fois que vous avez signé un contrat, vous ne pouvez plus changer d’avis.

Le site web du service public donne une définition juridique de ce délai : « Le délai de réflexion de 14 jours à compter du contrat ne s’applique pas aux contrats d’assurance automobile.

… Mais certains assureurs font preuve de souplesse


Toutefois, certains assureurs font preuve de souplesse à l’égard de cette règle. En fait, certains assureurs vous permettront de résilier votre contrat dans les 14 jours suivant la souscription de la police si vous êtes tiré à distance et que vous n’avez encore utilisé aucune des garanties incluses dans le contrat. Par conséquent, si tel est le cas, n’hésitez pas à en discuter avec votre assureur. Voici les situations dans lesquelles vous pouvez encore décider de ne pas souscrire une assurance complémentaire

  • Si vous avez déjà signé un contrat par démarchage.
  • Si vous avez signé un contrat par téléphone.
  • Si vous avez conclu un contrat par Internet.
  • Si vous avez conclu un contrat par courrier ou par e-mail.
  • Dans ce cas, comment annuler ?
  • Si votre assureur a accepté de vous accorder un délai de rétractation de 14 jours et que vous souhaitez suspendre le contrat, vous devez lui adresser une lettre recommandée avec accusé de réception mentionnant votre souhait, vos références exactes et la date du contrat.